La réassurance

La réassurance est un métier bien spécifique dans le monde de l’assurance. Complexe, la réassurance permet aux assureurs de couvrir leurs risques en les cédant à un réassureur. Dans ce contexte, le réassureur s’engage à indemniser la « cédante » en cas de sinistre.PrincipesLa réassurance est un contrat aux termes duquel une société, le réassureur, s'engage à garantir une société d'assurance, la cédante, contre tout ou partie du ou des risques qu'elle a souscrits aux termes d'une ou plusieurs polices d'assurance. La réassurance diffère de l'assurance notamment en raison de sa plus grande complexité inhérente à la diversité plus importante de ses activités et à son caractère international. La réassurance permet à une cédante d'obtenir certains avantages, notamment une réduction de son engagement net sur des risques individuels et une protection contre des pertes multiples ou importantes. La réassurance fournit aux cédantes le capital nécessaire pour augmenter leurs capacités de souscription tant en termes de nombre que d’ampleur des risques. La réassurance ne décharge cependant pas la cédante de ses engagements face aux assurés. Par ailleurs, un réassureur peut céder à son tour à d'autres réassureurs (appelés rétrocessionnaires) une partie des risques en question.

La réassurance exerce trois fonctions essentielles :
- elle apporte à l'assureur direct une plus grande sécurité des fonds propres et une solvabilité garantie, ainsi qu'une stabilité des résultats lorsque des sinistres inhabituels et importants se produisent en le couvrant au-delà de certains plafonds ou contre l'accumulation d'engagements individuels ;
- elle autorise également les assureurs à accroître leur capacité disponible - c'est-à-dire le montant maximum qu'ils peuvent assurer au titre d'un sinistre ou d'une catégorie de sinistres - en leur permettant de souscrire des polices portant sur des risques plus nombreux ou plus importants, sans augmenter à l'excès leurs frais généraux et leurs besoins de couverture de marge de solvabilité, donc leurs fonds propres ;
- elle met à la disposition des assureurs des liquidités importantes en cas de sinistralité exceptionnelle.
Un réassureur joue aussi auprès des cédantes un rôle de conseil :
  • en les aidant Ă  dĂ©finir leurs besoins en rĂ©assurance et Ă  construire le plan de rĂ©assurance le plus efficace, afin de mieux planifier leur niveau de capital et leur marge de solvabilitĂ© ;
  • en leur fournissant une gamme très variĂ©e d'assistance, notamment en matière de formation technique, d'organisation, de comptabilitĂ© ou d'informatique ;
  • en leur apportant sa compĂ©tence dans certains domaines très spĂ©cialisĂ©s tels que l'analyse et la tarification de risques complexes ;
  • le rĂ©assureur peut permettre aux cĂ©dantes temporairement peu capitalisĂ©es de dĂ©velopper nĂ©anmoins leur activitĂ©, et en particulier de lancer de nouveaux produits nĂ©cessitant de lourds investissements.

 

 

ACTION SCOR

CONTACTS

Implantation

AGENDA

Toutes les dates