05oct16

Actualités

Publications expert

Conférence d’Arnaud Fontanet

« Faut-il craindre les pandémies? », Conférence d'Arnaud Fontanet, SCOR Paris auditorium, 5 octobre 2016

Dans le cadre de son nouveau cycle de conférences consacré au « risque dans tous ses états », SCOR a reçu, le 5 octobre 2016, le professeur Arnaud Fontanet.
 
Epidémiologiste réputé, le professeur Fontanet a évoqué durant plus d’une heure la question complexe des pandémies. Depuis cinquante ans, le monde connaît une crise sanitaire majeure tous les cinq ans environ - un phénomène qui a tendance à s’accélérer. Ainsi, au cours des cinq dernières années, a-t-on assisté à la réémergence d’Ebola et de Zika. Si les modes de transmission des épidémies restent les mêmes (passage de l’animal à l’homme, comme le Sida ou le SRAS, mutation des pathogènes, comme c’est le cas pour la grippe, ou infections géographiques, comme pour le chikungunya), certaines évolutions sociales peuvent en accentuer la portée, comme la concentration humaine dans les zones urbaines, l’augmentation de la mobilité ou l’accélération du commerce mondiale. Par exemple, le virus Zika est originaire du Japon, transporté en bateau par des larves de moustiques installées dans l’eau croupissante d’un chargement de pneus.
 
La dangerosité d’une épidémie dépend de plusieurs facteurs. Les virus les plus dangereux sont ceux transmis par voie respiratoire, très contagieux (et avant l’apparition des symptômes) , et associés à une forte mortalité, : la grippe est ainsi l’un des virus les plus surveillés par les épidémiologistes. La fonte du permafrost, liée au réchauffement climatique, pourrait faire réapparaître des maladies oubliées ou éradiquées, comme la variole. Il faut donc mettre en œuvre une vigilance permanente afin de freiner le développement des épidémies. Les réseaux sociaux et Internet offrent un nouvel outil de veille très utile, permettant de voir apparaître de façon soudaine et localisée des mots-clés qui fonctionnent tels des alertes (comme « mal à la gorge » ou « yeux rouges »).
 
 

Ancien interne des hôpitaux de Paris, docteur en médecine (Université Paris V) et en santé publique (Université de Harvard), Arnaud Fontanet est spécialisé en épidémiologie des maladies infectieuses et tropicales. Après avoir effectué sa thèse de doctorat sur l’efficacité de la méfloquine dans le traitement du paludisme à la frontière Thaïlande-Cambodge, il a été responsable pendant cinq ans d’un programme de recherche sur le SIDA en Ethiopie. Depuis janvier 2002, il dirige l’Unité d’Épidémiologie des Maladies Émergentes à l’Institut Pasteur de Paris. Ses principaux thèmes de recherche sont les hépatites virales et les virus émergents. Arnaud Fontanet est également Professeur titulaire de la Chaire Santé et Développement au Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam) et Directeur de l’Ecole Pasteur-Cnam de Santé Publique.  Il est depuis juillet 2014 Directeur du nouveau Centre de Santé Globale de l’Institut Pasteur.