08oct20

SCOR Live Blog

Fondation

Covid-19 : 15 % des formes graves de la maladie s’expliquent par des anomalies génétiques et immunologiques

Les travaux de l’équipe franco-américaine dirigée conjointement par Jean-Laurent Casanova et Laurent Abel, et soutenue financièrement par la Fondation SCOR pour la Science, permettraient de dépister les personnes à risque de développer une forme grave, et de mieux soigner ce groupe de patients.

La réponse individuelle à l'infection par le virus SARS-CoV2 varie fortement d’une personne à l’autre. En connaître les raisons représente un enjeu fondamental dans la lutte contre la maladie.

 

L’équipe de Jean-Laurent Casanova et Laurent Abel[1] a identifié des premières causes génétiques et immunitaires qui expliquent 15% des formes graves de COVID-19. Les malades concernés ont en effet un point commun : un défaut d’activité des interférons de type I, molécules du système immunitaire qui ont normalement une puissante activité antivirale. Ces premières découvertes devraient permettre de dépister les personnes à risque de développer une forme grave, et de mieux soigner ce groupe de patients. Les résultats de ces travaux majeurs sont publiés dans la revue Science[2].

 

La Fondation SCOR pour la Science s’inscrit dans l’engagement du groupe SCOR en faveur de la recherche et de la diffusion des connaissances sur les risques grâce au soutien qu’elle accorde à de nombreuses disciplines scientifiques, parmi lesquelles l’épidémiologie constitue une priorité.




[1] St. Giles Laboratory of Human Genetics of Infectious Diseases, Rockefeller Branch, The Rockefeller University, New York, NY, USA. Laboratory of Human Genetics of Infectious Diseases, Necker Branch, INSERM U1163, Necker Hospital for Sick Children, Paris, France. University of Paris, Imagine Institute, Paris, France

[2] Qian Zhang et al.: “Inborn errors of type I IFN immunity in patients with life-threatening COVID-19”, and Paul Bastard et al.: “Auto-antibodies against type I IFNs in patients with life-threatening COVID-19”, Science, September 24th 2020

 

Lire les articles publiés dans la revue Science