08mar12

Communiqué de presse

Groupe

SCOR tient son cap en conjuguant croissance, rentabilité et solvabilité, avec un résultat net de EUR 330 millions en 2011

Résultats de l'année 2011.

  • Résultat net de EUR 330 millions (ROE de 7,7 %) au cours d’une année marquée par des catastrophes naturelles exceptionnelles et la crise financière
  • Forte croissance : hausse des primes brutes émises de 13,6 % à EUR 7,6 milliards, et à EUR 8,6 milliards pro forma1
  • Hausse des capitaux propres à EUR 4 410 millions à la fin de l’année 2011, actif net comptable par action de EUR 23,83
  • Forte rentabilité avec des performances élevées des métiers Vie et Non-Vie, hors pertes liées aux catastrophes 
  • Rendement des actifs de 3,7 % malgré un environnement économique et financier très défavorable
  • L’acquisition de Transamerica Re renforce le positionnement de SCOR en réassurance Vie, faisant du Groupe le deuxième réassureur Vie en Amérique du Nord2
  • Les initiatives du plan « Strong Momentum V1.1 » sont lancées et de nouvelles ont été ajoutées
  • Proposition d’un dividende pour 2011 de EUR 1,10 par action3, soit un taux de distribution de 61,6 %
     
Au cours d’une année marquée par la crise financière et des catastrophes naturelles exceptionnelles, la gestion rigoureuse des risques d’entreprise et la politique robuste de protection du capital de SCOR ont démontré leur efficacité, permettant au Groupe d’enregistrer un résultat net de EUR 330 millions en 2011. Pro forma, le résultat net atteint EUR 368 millions. Ces performances s’appuient sur un cash-flow opérationnel de EUR 530 millions en 2011. Un dividende de EUR 1,10 par action, stable par rapport à l’exercice précédent, sera proposé à l’Assemblée générale annuelle des actionnaires du 3 mai 2012.
 
Le Groupe a su saisir les opportunités de croissance à la fois interne, grâce à la solidité de son fonds de commerce et à son niveau élevé d’expertise, mais aussi externe avec l’acquisition de Transamerica Re. SCOR enregistre une hausse des primes brutes émises de 13,6 %, à EUR 7,6 milliards en 2011 (+16,5 % à taux de change constants). Pro forma, les primes brutes émises atteignent EUR 8,6 milliards (+28,3 %).
 
Tout au long de l’année, le Groupe a poursuivi la mise en œuvre de son plan stratégique « Strong Momentum », mis à jour en septembre dernier sous la dénomination « Strong Momentum V1.1 », afin notamment de tenir compte du nouveau périmètre de SCOR. L’acquisition de Transamerica Re renforce considérablement le positionnement de SCOR Global Life sur le marché, qui devient ainsi le deuxième réassureur Vie nord-américain2, et permet, avec la cession de l’activité de rentes aux Etats-Unis, de concentrer encore davantage le portefeuille Vie du Groupe sur les risques biométriques. Les initiatives de SCOR Global P&C, de SCOR Global Life et de SCOR Global Investments, détaillées dans le plan, ont été lancées, et deux initiatives Non-Vie ont été ajoutées avec succès, à savoir le syndicat des Lloyd’s « Channel 2015 », actif depuis le début de l’année 2011, et la souscription de « contrats privés ».
 
Dans ce contexte, SCOR enregistre une croissance des capitaux propres, qui atteignent EUR 4 410 millions à la fin de l’année 2011 (+1,3 % par rapport à la fin de l’année 2010), après une distribution de dividendes aux actionnaires à hauteur de EUR 201 millions en mai 2011 au titre de l’exercice 2010. Suite à l’émission à hauteur de CHF 650 millions de dettes perpétuelles, qui a permis à SCOR de réaliser l’acquisition de Transamerica Re sans émission de nouvelles actions, le levier financier du Groupe s’élève à 18,1 % à la fin de l’année 2011, soit un niveau encore inférieur à la moyenne du secteur.

 
Denis Kessler, Président-Directeur général de SCOR, déclare : « SCOR a démontré la solidité de son modèle économique en 2011 grâce à la capacité du Groupe à conjuguer rentabilité, croissance et solvabilité face à une série exceptionnelle de catastrophes naturelles et à la crise financière. Des catastrophes telles que le séisme au Japon et les inondations en Thaïlande ont prouvé l’efficacité de la politique de protection du capital mise en place par SCOR, et notre allocation d’actifs prudente nous a protégés contre la plupart des effets indésirables des turbulences des marchés financiers, notamment de la crise des dettes souveraines dans la zone euro. Le Groupe est parvenu à surmonter ces difficultés. Il a également renforcé sa position, grâce à l’acquisition majeure de Transamerica Re et à la cession de son activité de rentes aux Etats-Unis, concentrant ses activités Vie sur les risques biométriques, et accélérant la mise en œuvre de son plan stratégique « Strong Momentum V1.1 », avec les initiatives prévues et nouvelles. Les renouvellements récents de janvier 2012 démontrent à nouveau que la stratégie et le modèle économique de SCOR équilibrent avec succès capacité à saisir les opportunités rentables et gestion rigoureuse des risques de l’entreprise, en tirant parti de son excellent positionnement dans le secteur de la réassurance ».


 

1 Pro forma : comme si l’acquisition du portefeuille mortalité de Transamerica Re avait eu lieu le 1er janvier 2011. Pour plus d’informations, veuillez vous référer à la présentation des résultats annuels de 2011 disponible sur www.scor.com ainsi qu’aux pages 5 et 6 de ce communiqué de presse.
2 En termes de volume d’affaires nouvelles ; source : Munich American SOA Survey 2010.
3 Proposition soumise à l’approbation de l’Assemblée générale annuelle des actionnaires du 3 mai 2012.

Contact

Marie-Laurence Bouchon

Group Head of Communications

+33 (0)1 58 44 75 43

mbouchon@scor.com

 

Ian Kelly

Head of Investor Relations

+44 203 207 8561

ikelly@scor.com