SCOR dégage un résultat net solide de EUR 380 millions

Le Groupe démontre sa capacité à créer de la valeur et sa résilience au premier semestre 2021

Body

Primes brutes émises de EUR 8 441 millions au premier semestre 2021, 
en hausse de 9,1 % à taux de change constants par rapport au premier semestre 2020 
(+3,0 % à taux de change courants)

Résultat net du Groupe de EUR 380 millions au premier semestre 2021

Rendement annualisé des capitaux propres de 12,2 % au premier semestre 2021, 
soit 1 177 points de base au-dessus du taux sans risque1 

Ratio de solvabilité estimé du Groupe au 30 juin 2021 de 245 %, dépassant la plage de solvabilité optimale de 185 % - 220 % définie dans le plan stratégique « Quantum Leap »

 

Le conseil d’administration, réuni le 27 juillet 2021 sous la présidence de Denis Kessler, a arrêté les comptes du premier semestre 2021.

 

Les faits marquants sont :

Au premier semestre 2021, SCOR enregistre une croissance soutenue de son chiffre d’affaires – avec des primes brutes émises en hausse de 9,1 %2 –, dégage une forte rentabilité avec un résultat net de EUR 380 millions et atteint un ratio de solvabilité très élevé de 245 %, démontrant sa capacité à créer de la valeur et sa résilience. 

La performance technique sous-jacente continue à être bonne, traduisant les renouvellements réussis de 2020 et 2021 en (ré)assurance de dommages et de responsabilité dans un marché discipliné qui offre des perspectives de croissance attractives. 

Au premier semestre 2021, les conséquences de la pandémie de Covid-19 continuent à être gérées activement. L’impact du Covid-19 en matière de réassurance vie au premier semestre 2021 s’élève à EUR 268 millions3, dont EUR 222 millions pour ce qui est du portefeuille de mortalité aux États-Unis. En matière de réassurance de dommages et de responsabilité, l’impact du Covid-19 au premier semestre 2021 atteint EUR 109 millions4, correspondant principalement à des pertes d’exploitation.

Le protocole d’accord transactionnel avec Covéa5 atteste de la valeur du portefeuille d’affaires en cours (in-force) vie de SCOR et permet au Groupe de bénéficier de degrés de liberté additionnels – avec un ratio de solvabilité renforcé et EUR 860 millions6 de liquidités à réinvestir – lui donnant encore davantage de flexibilité pour poursuivre sa croissance. 

 

  • Les primes brutes émises atteignent EUR 8 441 millions au premier semestre 2021, en hausse de 9,1 % à taux de change constants par rapport au premier semestre 2020 (+3,0 % à taux de change courants).
  • SCOR Global P&C enregistre une progression de ses primes brutes émises de 14,3 % à taux de change constants par rapport au premier semestre 2020 (+7,1 % à taux de change courants). Le ratio combiné net s’établit à 97,2 %, dont 9,4 % de sinistres liés aux catastrophes naturelles et 3,6% de sinistres liés à la pandémie de Covid-19. Le ratio combiné net normalisé de la charge due aux catastrophes naturelles et à la pandémie de Covid-19 ressort à 91,2 %, niveau bien meilleur que l’hypothèse du plan « Quantum Leap ».
  • SCOR Global Life enregistre une croissance de ses primes brutes émises de 5,2 % à taux de change constants par rapport au premier semestre 2020 (-0,1 % à taux de change courants). SCOR Global Life affiche une marge technique de 13,1 %, du fait de l’accord de rétrocession conclu avec Covéa – qui atteste de la valeur du portefeuille d’affaires en cours (in-force) vie du Groupe – et de l’impact moindre sur son portefeuille de risques de la mortalité liée à la pandémie de Covid-19.
  • SCOR Global Investments dégage un rendement des actifs de 2,5 % au premier semestre 2021, bénéficiant notamment de la réalisation de EUR 98 millions de plus-values.
  • Le ratio de coûts du Groupe, qui s’établit à 4,4 % des primes brutes émises, est inférieur à l’hypothèse d’environ 5,0 % du plan « Quantum Leap ». 
  • Le résultat net du Groupe atteint EUR 380 millions au premier semestre 2021. Le rendement annualisé des capitaux propres (ROE) ressort à 12,2 %, soit 1 177 points de base au-dessus du taux sans risque7.
  • Le Groupe génère un cash-flow opérationnel élevé de EUR 531 millions au premier semestre 2021. Les liquidités totales du Groupe, à un niveau très élevé, ressortent à EUR 3,5 milliards au 30 juin 2021.
  • Les capitaux propres du Groupe atteignent EUR 6 338 millions au 30 juin 2021, après le paiement d’un dividende de EUR 335 millions distribué le 6 juillet 2021. Il en ressort un actif net comptable par action de EUR 33,96, contre EUR 33,01 au 31 décembre 2020.
  • Le ratio d’endettement financier du Groupe s’élève à 28,0 % au 30 juin 2021, en amélioration de 0,5 point par rapport au 31 décembre 2020. 
  • Le ratio de solvabilité estimé du Groupe au 30 juin 2021 s’établit à 245 %. Ce niveau très élevé de solvabilité, dépassant la plage de solvabilité optimale de 185 % - 220 % définie dans le plan stratégique « Quantum Leap », bénéficie d’un impact positif de 27 points de pourcentage au 1er janvier 2021 des traités de rétrocession avec Covéa. Cet accord de rétrocession réduit la sensibilité du ratio de solvabilité aux changements de taux d’intérêts. L’impact positif de la génération de capital opérationnelle et des mouvements de marché a été compensé par des changements de modèle et l’impact du Covid-19.


Denis Kessler, Président non-exécutif de SCOR, déclare : « L’accord avec Covéa marque une étape majeure pour le Groupe. Il lui permet de rétablir des relations professionnelles avec cet assureur de premier plan. Il révèle la valeur du portefeuille de réassurance vie de SCOR, tout en donnant au Groupe des degrés de liberté supplémentaires pour la gestion de son capital et la poursuite de son développement. Toutes les conditions sont réunies pour poursuivre une croissance rentable et solvable. »

 

Laurent Rousseau, directeur général de SCOR, déclare : « Au cours des six premiers mois de 2021, SCOR démontre une nouvelle fois la solidité de son modèle économique et la pertinence de sa stratégie. Le Groupe poursuit le développement de ses activités, tant en réassurance vie qu’en réassurance de dommages et de responsabilité, et dégage une solide performance technique en dépit des catastrophes naturelles, de la pandémie toujours en cours de Covid-19 et de l’environnement de taux d’intérêt bas. SCOR est bien positionné pour saisir des opportunités de croissance rentable, en particulier sur le marché de la réassurance de dommages et de responsabilité, qui connaît des hausses tarifaires et une amélioration des termes et conditions. »
 

 

1   Le taux sans risque est calculé sur la base d’une moyenne mobile sur cinq ans des taux sans risque à cinq ans (44 points de base au premier semestre 2021).
2   A taux de change constants.
3   Net de la réduction de la sinistralité liée à la grippe saisonnière aux États-Unis, net de rétrocession et avant impôts, IBNR compris.
4   Net de rétrocession, net de primes de reconstitution et avant impôts.
5   Communiqués de presse du 10 juin et du 1er juillet 2021.
6   Dont EUR 840 millions ont été reçus en date du 1er juillet 2021.
7   Le taux sans risque est calculé sur la base d’une moyenne mobile sur cinq ans des taux sans risque à cinq ans (44 points de base au premier semestre 2021).

 

Titre du bloc
Lire le PDF
Visuel
Image CP FR Q2 2021
CONTACTS
Photo
Image
First name
Lauren
Last name
Burns Carraud
Job title
Media Relations
Phone
+33 (0)1 58 44 76 62
Email
Photo
Image
First name
Olivier
Last name
Armengaud
Job title
Investor Relations
Phone
+33 1 58 44 86 12
Email
S'abonner aux alertes
Tenez-vous informés des dernières actualités de SCOR