23juil20

Press Release

Groupe

SCOR absorbe le choc de la crise liée à la pandémie de Covid-19 et démontre sa résilience

Résultats du premier semestre 2020

PUBLIE A 07h06 CET

 

SCOR démontre sa capacité à absorber le choc de la crise liée à la pandémie de Covid-19, tant au plan opérationnel qu’au plan financier. SCOR s’est mobilisé sans délai pour contribuer à enrayer la propagation de la pandémie.

 

Le Groupe a adopté très tôt des mesures de prévention strictes pour protéger la santé de ses collaborateurs. SCOR partage également ses connaissances sur l’évolution de la pandémie de manière régulière. La résilience des capacités opérationnelles du Groupe lui a permis de continuer à servir efficacement ses clients en cette période de crise.

 

SCOR a mené une évaluation approfondie de ses expositions à la crise sanitaire, économique et financière liée à la pandémie de Covid-19, pour l’ensemble de ses activités, en s’appuyant sur son savoir-faire en matière de modélisation. Sur la base des données disponibles, des informations communiquées par ses clients à ce jour et des résultats des modèles utilisés, le coût total estimé de la pandémie de Covid-19 enregistré dans les comptes du Groupe au deuxième trimestre 2020 s’élève à EUR 248 millions en matière de réassurance de dommages et de responsabilités, à EUR 194 millions en matière de réassurance vie et à EUR 14 millions en matière d’investissements, soit un coût total estimé de EUR 456 millions (net de rétrocession, net de primes de reconstitution et avant impôts), entièrement enregistré dans les comptes du Groupe au deuxième trimestre. La situation est la suivante :

 

  • En matière de réassurance de dommages et de responsabilités, l’exposition du Groupe se concentre principalement sur les portefeuilles de risques Crédit, Caution et Risques politiques et sur la couverture des pertes d’exploitation. L’ensemble des déclarations de sinistres liées à la pandémie de Covid-19 effectivement reçues à ce jour sont limitées et leur montant s’établit au total à EUR 74 millions[1]. Le Groupe a estimé la charge « à l’ultime » correspondant à cette pandémie, qui s’élève à EUR 248 millions (net de rétrocession, net de primes de reconstitution et avant impôts). C’est ce montant estimé qui a été entièrement enregistré dans les comptes du deuxième trimestre.
    • En matière de risques Crédit, Caution et Risques politiques, SCOR a reçu à ce jour très peu d’informations de la part de ses clients. L’exposition du Groupe a donc été estimée avec un modèle qui tient compte des prévisions d’impact de la pandémie de Covid-19 sur la croissance ainsi que des mesures de soutien budgétaires et monétaires de grande ampleur mises en œuvre par les gouvernements et banques centrales. Cette estimation sera affinée au second semestre 2020.
    • En matière de couverture des pertes d’exploitation, SCOR a estimé ses expositions aux rares contrats d’assurance dommages couvrant explicitement le risque de pandémie et aux contrats d’assurance dommages couvrant les pertes d’exploitation sans dommages matériels, principalement en Europe de l’Ouest, cette couverture étant rare aux États-Unis et très généralement assortie de sous-limites en région Asie-Pacifique. Une source d’incertitude pour estimer le coût de ces pertes d’exploitation réside dans la détermination des cumuls pour les rares contrats couvrant explicitement le risque de pandémie. Il faudra attendre le second semestre 2020 pour confirmer ces estimations.

SCOR Global P&C est très peu exposé à la pandémie de Covid-19 pour ses autres lignes de métier. S’agissant des assurances de responsabilités, les expositions sont très réduites en matière de couverture de responsabilité civile des dirigeants, de responsabilité civile générale et de responsabilité civile médicale. SCOR ne souscrit pas de manière spécifique de garanties « Accidents du travail » ni de couvertures d’annulation, de report ou de relocalisations d’événements. L’exposition du Groupe à ce dernier risque, très limitée, provient uniquement de traités multi-branches.

 

  • En matière de réassurance vie, l’ensemble des déclarations de sinistres liées à la pandémie de Covid-19 effectivement reçues au 30 juin 2020 sont limitées et leur montant s’établit au total à EUR 63 millions[2]. SCOR a estimé son exposition à la pandémie au 30 juin 2020. Le Groupe estime l’impact de la pandémie de Covid-19 sur son portefeuille de Protection à EUR 194 millions (net de rétrocession et avant impôts). C’est ce montant estimé qui a été entièrement enregistré dans les comptes du deuxième trimestre.
    • La couverture du risque de mortalité aux Etats-Unis représente l’essentiel de l’exposition. SCOR a enregistré une provision de EUR 182 millions[3] (net de rétrocession et avant impôts) pour couvrir les sinistres liés à la pandémie encourus aux Etats-Unis jusqu’au 30 juin 2020. L’impact de la pandémie de Covid-19 sur le portefeuille de risques de SCOR Global Life aux Etats-Unis reflète d’importantes différences entre la population générale américaine et la population réassurée par SCOR Global Life. L’impact de la pandémie de Covid-19 sur la population réassurée par le Groupe est significativement plus faible que celui observé pour l’ensemble de la population. Ceci est dû à une population réassurée en meilleure santé que la population générale du fait du processus de sélection lors de la souscription ; à une population réassurée dont la situation socio-économique est plus favorable que la population générale, qui bénéficie d’une meilleure couverture santé et qui peut plus aisément appliquer des mesures de confinement ; ainsi qu’à une proportion relativement plus faible de personnes âgées dans la population réassurée. Les impacts estimés s’appuient très largement sur des jugements d’experts, dans la mesure où les notifications des sinistres survenus pendant un mois donné prennent en moyenne six mois pour être toutes reçues.
    • Une provision additionnelle de EUR 12 millions pour couvrir les sinistres liés à la pandémie de Covid-19 a été enregistrée au deuxième trimestre au titre des expositions du Groupe en Europe et en région Asie-Pacifique.
    • L’évolution de la pandémie de Covid-19 est toujours sujette à des incertitudes significatives. SCOR suit en permanence la situation en utilisant un modèle épidémiologique sophistiqué développé en interne. A l’heure actuelle, SCOR Global Life estime que l’impact de la pandémie sur son portefeuille de risques au cours des douze prochains mois est gérable. Les conséquences ultimes de la pandémie sont toujours sujettes à des incertitudes significatives, dues au respect des mesures de confinement aux Etats-Unis, aux progrès des traitements médicaux et aux potentielles mutations du virus.

 

  • En matière d’investissements, SCOR bénéficiait d’un portefeuille d’investissements défensif et de très grande qualité lorsque la crise liée à la pandémie de Covid-19 s’est déclarée. Le Groupe enregistre un montant modéré de EUR 14 millions (avant impôts) de dépréciations d’actifs[4] au deuxième trimestre 2020. Les plus-values latentes du portefeuille d’investissement ont augmenté de EUR 172 millions entre le 31 décembre 2019 et le 30 juin 2020 alors même que le Groupe a réalisé EUR 62 millions de plus-values, provenant principalement du portefeuille immobilier au premier trimestre 2020.

 

Les décisions récentes de Moody’s, Fitch et S&P confirmant la notation financière de SCOR, son ratio de solvabilité qui s’inscrit dans la zone de solvabilité optimale de 185 % - 220 % et sa capacité à croître dans le contexte de crise actuel attestent de la solidité financière du Groupe et de la résilience de son fonds de commerce mondial. SCOR estime que la crise liée à la pandémie de Covid-19 est un « earnings event » tout à fait gérable, qui impacte le résultat annuel du Groupe mais n’érode pas son niveau de capital.

 

***

 

Au premier semestre 2020, SCOR absorbe le choc de la crise liée à la pandémie de Covid-19 et démontre sa résilience.

 

  • Les primes brutes émises du Groupe atteignent EUR 8 195 millions au premier semestre 2020, en hausse de 1,0 % à taux de change constants par rapport au premier semestre 2019 (+2,3 % à taux de change courants).
  • SCOR Global P&C enregistre des primes brutes émises en hausse de 0,9 % à taux de change constants par rapport au premier semestre 2019 (+2,1 % à taux de change courants). La rentabilité technique de SCOR Global P&C au premier semestre 2020 a été impactée par la pandémie de Covid-19, ce qui se traduit par un ratio combiné net de 102,3 %.
  • SCOR Global Life enregistre une croissance de ses primes brutes émises de 1,0 % à taux de change constants par rapport au premier semestre 2019 (+2,5 % à taux de change courants). SCOR Global Life affiche une marge technique de 5,4 % au premier semestre 2020, après prise en compte de l’impact de la pandémie de Covid-19.
  • SCOR Global Investments dégage un rendement des actifs solide de 2,6 % au premier semestre 2020, bénéficiant de la réalisation de plus-values et entamant le réinvestissement progressif des liquidités du Groupe.
  • Le ratio de coûts du Groupe, qui s’établit à 4,7 % des primes brutes émises, est meilleur que l’hypothèse d’environ 5,0 % du plan « Quantum Leap ».
  • Le résultat net du Groupe atteint EUR 26 millions au premier semestre 2020. Le rendement annualisé des capitaux propres (ROE) ressort à 0,8 %, soit 23 points de base au-dessus du taux sans risque[5].
  • Le cash-flow opérationnel net du Groupe s’élève à EUR 343 millions au premier semestre 2020, bénéficiant des contributions de SCOR Global Life et SCOR Global P&C. Les liquidités totales du Groupe, à un niveau très élevé, ressortent à EUR 2,8 milliards au 30 juin 2020.
  • Les capitaux propres atteignent EUR 6 392 millions au 30 juin 2020, en hausse de
    EUR 18 millions par rapport au 31 décembre 2019. Il en ressort un actif net comptable par action solide de EUR 34,19, contre EUR 34,06 au 31 décembre 2019.
  • Le ratio d’endettement financier s’établit à 25,9 % au 30 juin 2020, en amélioration de 0,5 point par rapport au 31 décembre 2019. Le ratio d’endettement financier ajusté s’établit à 24,9 % après prise en compte du remboursement anticipé d’une dette subordonnée[6] prévu à l’échéance du 20 octobre 2020.
  • Le ratio de solvabilité estimé du Groupe au 30 juin 2020 s’élève à 205 %, dans la zone de solvabilité optimale de 185 % - 220 % définie dans le plan stratégique « Quantum Leap ». La baisse de ce ratio par rapport au 31 décembre 2019 est principalement imputable aux mouvements de marché au cours du premier semestre (évolution des taux d’intérêt, des taux de change et des spreads de crédit), et – dans une moindre mesure – à l’impact estimé de la pandémie de Covid-19.

 

 

Denis Kessler, Président-Directeur général de SCOR, déclare : « Face à la pandémie de Covid-19, SCOR démontre une nouvelle fois sa capacité à absorber les chocs majeurs et la résilience de son modèle économique. Fort d’une notation financière de niveau « AA- », équivalente à celle des autres réassureurs de tout premier rang, qui a été confirmée récemment par Moody’s, Standard & Poor’s et Fitch, le Groupe est très bien positionné pour tirer parti des hausses tarifaires et de l’amélioration des termes et conditions en assurance et réassurance de dommages et de responsabilité. SCOR poursuit activement la mise en œuvre de son plan stratégique « Quantum Leap » conjuguant croissance, solvabilité et rentabilité, sans changement de son appétit au risque, de sa politique de protection du capital ni de sa politique de gestion du capital. »

 


[1] Brut de rétrocession

[2] Brut de rétrocession

[3] Sur la base de 163k décès aux Etats-Unis

[4] Charges pour dépréciation d’actifs hors amortissement IFRS normal des actifs immobiliers et hors intérêts des tiers.

[5] Le taux sans risque est calculé sur la base d’une moyenne mobile sur cinq ans des taux sans risque à cinq ans (59 points de base au premier semestre 2020)

[6] CHF 125 millions de titres subordonnés à durée indéterminée émis le 20 octobre 2014 avec une option de remboursement anticipé en octobre 2020

 

Contact

Media Relations

Media

+33 (0)1 58 44 76 62

media@scor.com

Investor Relations

Ian Kelly

+44 203 207 8561

ikelly@scor.com