25juil11

Communiqué de presse

Vie

SCOR continue d’enregistrer de solides performances avec une croissance des primes de 22 % et une hausse tarifaire de 2 % lors des renouvellements Non-Vie de mi-année

Renouvellements Non-Vie de mi 2010.

Les renouvellements des traités Non-Vie et de Spécialités enregistrent une très forte croissance de 22 %, à taux de change constants, sur les EUR 320 millions de primes arrivant à renouvellement à la mi-année. La hausse tarifaire moyenne pondérée est légèrement supérieure à 2 % sur l’ensemble des marchés et des branches, satisfaisant tous les objectifs de rentabilité interne.
 
Les renouvellements de juin-juillet représentent près de 10 % du volume total annuel des primes en traités. Les primes arrivant à renouvellement sont réparties en traités Non-Vie (59,5 %) et traités de Spécialités (40,5 %) dans trois zones géographiques : Amériques (43 %), Asie (30 %) et EMEA (27 %).
 
Les traités Non-Vie connaissent une croissance totale de 14,8 % soutenue par l’Asie, qui enregistre une hausse de 23 % des primes due à l’augmentation à la fois des parts et des taux d’assurance directe et de réassurance, tandis que le taux d’exposition maximal aux catastrophes naturelles par marché et par risque est resté stable. Sur la zone Amériques, la croissance de 13,6% provient du portefeuille régional aux Etats-Unis, grâce à l’acquisition de nouveaux clients et au renforcement des relations avec les clients existants. La croissance de 10 % enregistrée dans la zone EMEA est principalement due à de nouvelles affaires et à une hausse des parts sur les portefeuilles existants au Moyen-Orient et en Afrique du Sud.
 
Les traités de Spécialités enregistrent une forte croissance de 35 %, dont le tiers s’explique par une hausse majeure du volume d’affaires avec un client. Les branches Crédit & caution (+37 %), Marine & Energie offshore (+15 %) et Construction (+6 %) ont bénéficié de l’acquisition de nouveaux clients et de l’augmentation des parts sur les affaires existantes.
 
La dynamique tarifaire des branches Dommages catastrophes s’est accentuée au-delà des marchés les plus affectés par des sinistres, et a commencé à s’étendre aux branches Dommages hors catastrophes. Dans cet environnement en cours d’évolution, la hausse tarifaire pour les contrats américains liés aux catastrophes naturelles a été comprise entre 10 à 15 % en juin et 5 à 10 % en juillet.
 
 
Victor Peignet, CEO de SCOR Global P&C, a déclaré : « Les résultats positifs de ces renouvellements à la mi-année démontrent que SCOR Global P&C continue de renforcer son fonds de commerce avec ses clients existants comme avec de nouveaux clients. Les équipes de SCOR Global P&C ont une nouvelle fois prouvé la qualité de leurs relations clients en poursuivant une politique de souscription prudente et rigoureuse et en allouant les ressources nécessaires aux affaires offrant une rentabilité technique prévisionnelle conforme ou supérieure aux objectifs fixés ».
 

Contact

Marie-Laurence Bouchon

Group Head of Communications

+33 (0)1 58 44 75 43

mbouchon@scor.com

 

Ian Kelly

Head of Investor Relations

+44 203 207 8561

ikelly@scor.com