03sep09

Communiqué de presse

Vie

SCOR étend le swap de mortalité conclu avec J.P. Morgan pour protéger le Groupe contre les risques de pandémie

SCOR Global Life SE, filiale de SCOR SE, a ajouté un niveau de couverture supplémentaire au swap de mortalité existant d’une durée de quatre ans conclu avec la société de services financiers J.P. Morgan. Grâce à l’extension de cet accord, SCOR disposera d’une couverture de USD 75 millions en cas de hausse de la mortalité pendant la période du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2011, notamment du fait par exemple de pandémies majeures, de catastrophes naturelles ou d’attentats terroristes.

SCOR Global Life SE, filiale de SCOR SE, a ajouté un niveau de couverture supplémentaire au swap de mortalité existant d’une durée de quatre ans conclu avec la société de services financiers J.P. Morgan. Grâce à l’extension de cet accord, SCOR disposera d’une couverture de USD 75 millions en cas de hausse de la mortalité pendant la période du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2011, notamment du fait par exemple de pandémies majeures, de catastrophes naturelles ou d’attentats terroristes.
 
Ce swap est indexé sur la moyenne pondérée des taux de mortalité aux Etats-Unis et en Europe observés sur une période de deux années civiles consécutives. L'accord prévoit une indemnisation dès lors que l’indice dépasse le seuil de 105 % à tout moment pendant la période de l’accord. Si l’indice se situe entre le seuil de déclenchement de 105 % et le plafond de 110 %, J.P. Morgan versera à SCOR un montant proportionnel de son engagement de USD 75 millions. Ainsi, si l'indice atteignait 107,5 %, la moitié du montant total du swap serait due. Si l'indice atteignait ou dépassait 110 %, SCOR recevrait l’intégralité du montant du swap. Le swap étant entièrement collateralisé, le Groupe est couvert du risque de crédit.
 
Le précédent swap de mortalité d’une durée de quatre ans conclu le 22 février 2008 avec J.P. Morgan  fournit une couverture maximale de USD 100 millions plus EUR 36 millions si l’indice se situe entre le seuil de déclenchement de 115 % et le plafond de 125 %. Les deux transactions sont indexées sur une moyenne pondérée des taux de mortalité aux Etats-Unis et en Europe observés pendant deux années consécutives.
 
Jean-Luc Besson, Chief Risk Officer du groupe SCOR, a déclaré : « SCOR est un réassureur Vie de premier plan à l’échelle mondiale détenant des parts de marché importantes dans la garantie des risques de mortalité. Le Groupe prend très au sérieux le virus de la grippe A (H1N1) qui sévit actuellement dans le monde. Bien qu’actuellement, nous ne prévoyions pas que le virus de la grippe augmente considérablement les taux de mortalité, nous sommes convaincus que les pandémies peuvent être des événements graves pour l’assurance et avoir des répercussions financières à la fois sur l’actif et le passif du bilan. Grâce à cette nouvelle transaction avec J.P. Morgan, SCOR démontre la rigueur de sa politique de gestion des risques ». 

Contact

Marie-Laurence Bouchon

Group Head of Communications

+33 (0)1 58 44 75 43

mbouchon@scor.com

 

Ian Kelly

Head of Investor Relations

+44 203 207 8561

ikelly@scor.com