05fév14

Communiqué de presse

P&C

SCOR Global P&C enregistre de solides renouvellements de janvier avec une croissance des primes de 5 % et une stabilité de la rentabilité technique nette attendue

Renouvellements de janvier 2014 de SCOR Global P&C.

Après avoir réalisé une croissance des primes brutes émises de 8 % (à taux de change constants) sur l’ensemble de l’exercice 2013 à EUR 4,85 milliards, SCOR Global P&C a augmenté le volume des primes brutes de 5 % lors des renouvellements de janvier 2014 à EUR 3,4 milliards1.
 
SCOR Global P&C a étendu sa présence sur le marché tout en maintenant une rentabilité technique nette attendue globalement stable grâce une forte diversification de son portefeuille, comme le démontrent les principaux indicateurs de performance ci-après :
 
  • Quasi-stabilité tarifaire à -0,2 % en moyenne, les évolutions tarifaires sur les marchés d’assurance primaire compensant en grande partie celles enregistrées sur les marchés de la réassurance ;
  • stabilité du rendement du capital ajusté en fonction des risques ;
  • conditions sur le marché de la rétrocession meilleures que prévu, permettant de réaliser des économies représentant un impact positif de 0,6 % sur le ratio combiné avec une légère augmentation de la couverture catastrophes naturelles. Cela compense quasiment une augmentation attendue du ratio brut de souscription de 0,9 % ;
  • le ratio combiné net attendu des contrats souscrits lors des renouvellements de janvier 2014 devrait rester stable par rapport aux renouvellements de janvier 2013.
Comme prévu et annoncé lors la conférence annuelle de Monte-Carlo de 2013, les renouvellements de janvier 2014 ont été marqués par un environnement de marché difficile caractérisé par :
 
  • Une révision de la stratégie de protection et d’achat de réassurance, ainsi que la restructuration des programmes de réassurance d’un certain nombre de grandes compagnies d’assurance ainsi que d’assureurs de taille moyenne ;
  • une « hiérarchisation » des acteurs du marché de la réassurance au profit des grands réassureurs diversifiés se positionnant comme de véritables acteurs globaux tant en termes de tarification que de capacités de souscription, avec une approche globale de la relation clients.
C’est dans ce contexte que SCOR Global P&C a réussi à étendre son fonds de commerce et à tirer parti de nouvelles opportunités, tout en poursuivant une politique de souscription rigoureuse, en refusant les contrats offrant des termes et conditions insatisfaisants et en acceptant la résiliation des affaires sous-tarifées. 
 
Les primes arrivant à renouvellement au 1er janvier représentent 71 % du volume annuel total des primes en traités, et sont réparties entre traités non-vie (72 %) et traités de spécialités (28 %).
 
Les principales évolutions des renouvellements de janvier 2014 sont les suivantes :
 
  • S’agissant des Traités P&C : Les primes brutes augmentent de 6 % à taux de change constants à EUR 1,927 milliard, dont 4 points de pourcentage dus aux renouvellements de traités en quote-part importants en Asie. SCOR Global P&C poursuit la diversification de son portefeuille en faveur de l’Asie (croissance de 32 %), région représentant désormais 19 % du portefeuille de traités non-vie. Dans l’ensemble des régions couvertes, la croissance des activités s’accompagne d’une gestion active du portefeuille et d’une gestion réussie des restructurations des programmes clients. L’initiative dédiée aux assureurs globaux porte ses fruits, ces assureurs ayant contribué à la croissance du Groupe malgré ces restructurations et le rehaussement de leurs rétentions.
  • S’agissant des Traités de Spécialités : Les primes brutes augmentent de 4 % à taux de change constants à EUR 724 millions, dont 2 points de pourcentage relatifs aux renouvellements de gros traités en quote-part en Asie. Certaines branches ont bénéficié de la relative amélioration des conditions de marché, donnant lieu à une augmentation des primes de 6 % en marine et énergie, et de 4 % en construction. La branche catastrophes naturelles aux Etats-Unis ne représente que 2 % de l’ensemble du portefeuille non-vie à renouveler, mais a enregistré une croissance de 6 % grâce à une augmentation des parts sur de grandes compagnies d’assurance nationales, internationales ou globales, compensant largement la baisse des parts sur le portefeuille des acteurs régionaux, pour lesquels les conditions tarifaires et les clauses contractuelles ont été souvent considérées comme insatisfaisantes.

 

Victor Peignet, CEO de SCOR Global P&C, déclare : « Ayant anticipé ces évolutions de marché, SCOR Global P&C a confirmé son rôle de premier plan du marché de la réassurance, comptant parmi les partenaires privilégiés des assureurs. Ce positionnement s’est particulièrement vérifié avec les clients de notre cœur de cible, auprès desquels nous sommes généralement parvenus à augmenter nos parts en tirant parti de la restructuration de leurs programmes. Les renouvellements de janvier 2014 confirment notre analyse d’une « dichotomie » du marché de la réassurance et nous confortent dans l’idée que SCOR Global P&C en sera un bénéficiaire. Dans le contexte actuel, la taille et la diversification, alliées à la capacité à apporter une couverture générale des besoins et à proposer une approche globale aux cédantes, représentent un avantage concurrentiel déterminant. Nous sommes confiants dans notre capacité à poursuivre le renforcement de nos positions, notamment via SCOR Business Solutions et le syndicat des Lloyd’s Channel 2015, qui sont complémentaires du reste de nos activités et dont les performances sont en ligne avec notre plan stratégique ».
 
 
1 Non audité et à taux de change constants utilisés pour le reporting de l’exercice financier (sachant que le taux de croissance 2013 est calculé sur la base du taux de change moyen 2012). Le taux de croissance à taux de change courants s’élève à 4 %.
 
 
 

Contact

Marie-Laurence Bouchon

Group Head of Communications

+33 (0)1 58 44 75 43

mbouchon@scor.com

 

Ian Kelly

Head of Investor Relations

+44 203 207 8561

ikelly@scor.com