03mar08

Communiqué de presse

Vie

SCOR se protège contre un risque de mortalité extrême par un swap entièrement collateralisé de USD 100 millions et EUR 36 millions

SCOR Global Life SE, filiale de SCOR SE en charge des activités de réassurance vie, a conclu un swap de mortalité d’une durée de quatre ans avec JPMorgan, société de services financiers de premier rang. Grâce à cet accord, le groupe SCOR disposera d'une couverture d’un montant de USD 100 millions plus EUR 36 millions s'il devait faire face à une hausse importante de la mortalité à la suite d'une pandémie majeure, d'une importante catastrophe naturelle ou d'un attentat terroriste, et ce, pendant toute la période allant du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2011.

SCOR Global Life SE,  filiale de SCOR SE en charge des activités de réassurance vie, a conclu un swap de mortalité d’une durée de quatre ans avec JPMorgan, société de services financiers de premier rang. Grâce à cet accord, le groupe SCOR disposera  d'une couverture d’un montant de USD 100 millions plus EUR 36 millions s'il devait faire face à une hausse importante de la mortalité à la suite d'une pandémie majeure, d'une importante catastrophe naturelle ou d'un attentat terroriste, et ce, pendant toute la période allant du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2011.
 
Ce swap est indexé sur une combinaison pondérée des taux de mortalité aux Etats-Unis et en Europe observés sur une période de deux années civiles consécutives. L'accord prévoit que le paiement sera initié  dès lors que cet indice dépasse le seuil de 115% et cela à tout moment pendant toute la période de l’accord. Si l’indice se situe entre le seuil de déclenchement de 115% et le plafond de 125%, JPMorgan versera à SCOR un montant prorata du montant du swap de USD 100 millions plus EUR 36 millions. A titre d’exemple, si l'indice atteint 120%, la moitié du montant total du swap sera due; si l'indice atteint ou dépasse 130%, SCOR recevra l’intégralité de ces montants. Le swap étant entièrement collateralisé, le Groupe n'est pas exposé au risque de crédit.
 
En signant ce swap, Gilles Meyer, Directeur Général de SCOR Global Life, a déclaré: « Les risques liés à la vie concernent une part significative du portefeuille de contrats du groupe SCOR. Ce swap couvrant les risques de mortalité extrême vise à protéger notre bilan contre des chocs majeurs, conformément à la politique de prudence face aux très grands risques et à notre politique de souscription axée sur la rentabilité ».
 
Ce swap de mortalité constitue le deuxième transfert récent de grands risques sur les marchés de capitaux. En novembre 2007, SCOR a conclu un contrat pluriannuel de rétrocession de dommages catastrophes (« CAT ») avec Atlas Reinsurance IV Limited («Atlas IV»), qui fournit une couverture de EUR 160 millions de rétrocession additionnelle pour SCOR et ses filiales de réassurance de dommages. Ce CAT bond, au titre duquel  les pertes sont estimées en recourant à un modèle, fournit une couverture au groupe SCOR pour un premier événement catastrophique ou un événement subséquent, tel une tempête en Europe ou un tremblement de terre au Japon pour une période allant du 30 novembre 2007 au 31 décembre 2010.

Contact

Marie-Laurence Bouchon

Group Head of Communications

+33 (0)1 58 44 75 43

mbouchon@scor.com

 

Ian Kelly

Head of Investor Relations

+44 203 207 8561

ikelly@scor.com