12déc14

Communiqué de presse

Groupe

En 2014, SCOR soutient la science actuarielle avec l’attribution des prix de l’actuariat dans huit pays à travers le monde

Chaque année, SCOR récompense les meilleurs travaux académiques dans le domaine de l’actuariat à travers l’attribution de prix dans différents pays à travers le monde. Ces prix ont pour but de promouvoir la science actuarielle, de développer et d’encourager la recherche dans ce domaine et de contribuer à l’amélioration de la connaissance et de la gestion des risques. Ils représentent, dans le secteur de l’assurance et de la réassurance, une reconnaissance de l’excellence.

Chaque année, SCOR récompense les meilleurs travaux académiques dans le domaine de l’actuariat à travers l’attribution de prix dans différents pays à travers le monde. Ces prix ont pour but de promouvoir la science actuarielle, de développer et d’encourager la recherche dans ce domaine et de contribuer à l’amélioration de la connaissance et de la gestion des risques. Ils représentent, dans le secteur de l’assurance et de la réassurance, une reconnaissance de l’excellence.
 
De septembre à décembre 2014, les prix SCOR de l’actuariat ont été décernés dans huit pays : l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, le Royaume-Uni,  la Suisse,  Taïwan et, pour la première fois, la Suède. 
 
Les jurys des prix SCOR de l’actuariat sont composés de chercheurs et de professionnels internationalement reconnus de l’assurance, de la réassurance et de la finance. La sélection des lauréats s’appuie sur la maîtrise des concepts actuariels, la qualité des instruments d’analyse et l’originalité des travaux quant aux avancées scientifiques proposées et aux applications possibles dans les métiers de la gestion du risque. 
 
 
Denis Kessler, Président-Directeur général de SCOR, déclare : « Les prix SCOR de l’actuariat récompensent en 2014 de jeunes actuaires originaires du monde entier pour leurs travaux innovants en matière d’analyse et de gestion des risques. SCOR sponsorise ces prix depuis près de vingt ans, soutenant ainsi le développement de la science actuarielle et la promotion de nouveaux talents sur le marché mondial de l’assurance et de la réassurance. Ces prix s’inscrivent dans le cadre de l’engagement de SCOR pour la recherche et de l’action de la Fondation d’entreprise SCOR pour la Science ».
 
 
 
Présentation des lauréats 2014 des prix SCOR de l’actuariat
 
Le 5 septembre à Davos, en Suisse, Tony Neghaiwi, Chief Pricing Actuary de SCOR Global P&C, a remis le prix SCOR Fellowship pour la Suisse. Créé en 2009, le prix SCOR Fellowship consiste en une bourse de recherche sur trois ans en science actuarielle et en mathématiques appliquées à la finance. Mathieu Cambou, de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et lauréat du prix SCOR Fellowship 2011, vient de terminer sa thèse intitulée « Mathematical Methods for Capital Calculation in Insurance » (« Méthodes mathématiques pour le calcul du capital en assurance »). William Miguel Guevara Alarcón, de l’université de Lausanne et lauréat du prix SCOR Fellowship 2014, travaillera sur l’optimisation de la réassurance et le coût du capital. 
 
Le 15 octobre à Taipei, à Taïwan, David O’Brien, Managing Director de SCOR Global Life Asie-Pacifique au moment de la remise du prix et promu fin novembre Head of Global Financial & Longevity Solutions de SCOR, a décerné le prix de l’actuariat pour l’Asie dans le cadre de la 18e Conférence actuarielle de l’Asie de l’Est (East Asian Actuarial Conference). Le prix a été attribué à Chong It Tan, à Uditha Balasooriya (tous deux de la Nanyang Business School, Nanyang Technological University à Singapour), à Jackie Li (université Curtin, en Australie) et à Johnny Siu-Hang Li (université de Waterloo, au Canada) pour leur mémoire commun intitulé « Parametric Mortality Indexes: from Index Construction to Hedging Strategies » (« Indices de mortalité paramétriques : de l’élaboration d’un indice aux stratégies de couverture »).
 
Le 17 octobre, à Stockholm, en Suède, Denis Kessler, Président-Directeur général de SCOR, Jan Åke Persson, Président du prix de l’actuariat pour la Suède, et Jörgen Olsén, Président du jury, ont remis le prix de l’actuariat pour la Suède lors des festivités organisées pour le centenaire de SCOR Sweden Re dans le cadre de  la conférence annuelle sur l’assurance Vie. Attribué pour la première fois dans ce pays, le prix de l’actuariat pour la Suède a été attribué à Johan Dellner, de l’université de Stockholm, pour son mémoire intitulé « The impact of the underlying interest rate process - When calculating the best estimate of liabilities » (« Les répercussions des modèles de taux d’intérêt sous-jacents - calcul du best estimate des passifs »).
 
Le 6 novembre à Londres, au Royaume-Uni, Denis Kessler et Alistair Darling, député et ancien Chancelier de l’Echiquier, ont décerné les prix de l’actuariat de SCOR UK à Luiz Bueno et à Xinrong Li, de la Cass Business School de la City University à Londres, pour leurs mémoires respectivement intitulés « Brazilian Long Term Care Plan: an evaluation based on the Singaporean model» (« Programme brésilien de Dépendance : une évaluation fondée sur le modèle appliqué à Singapour ») et « Catastrophe Model Suitability » (« Pertinence des modèles cat nat »).
 
Le 17 novembre à Hanovre, en Allemagne, Frieder Knüpling, Chief Risk Officer du groupe SCOR, a remis les prix de l’actuariat pour l’Allemagne à Sebastian Happ, actuaire chez Allianz Suisse, pour sa thèse intitulée « Stochastic Claims Reserving under Consideration of Various Different Sources of Information » (« Provisionnement stochastique pour sinistres après examen de différentes sources d’informations »), à Stefan Schelling, de l’université d’Ulm, pour sa thèse intitulée « Analyse von Lifecycle- und Mischfonds unter Verwendung der Prospect Theory in einem stochastischen Volatilitätsmodell » (« Analyse des fonds « cycles de vie » et des fonds mixtes à l’aide de la théorie des perspectives dans le cadre d’un modèle de volatilité stochastique »), et à Otto Kähm, Junior Financial Engineer chez Finbridge GmbH & Co. KG, pour son mémoire intitulé « Assessing system relevance of financial institutions using pair-copula constructions » (« Evaluation de la pertinence du système des institutions financières à l’aide des pair-copula »).
 
Le 19 novembre à Madrid, en Espagne, Paolo De Martin, CEO de SCOR Global Life, a remis les prix de l’actuariat pour l’Espagne et le Portugal, en partenariat avec l’Institut des actuaires espagnol, portugais, catalan et du Pays basque. Le premier prix a été décerné à Manuel Ventura et à Carlos Vidal-Meliá, de l’université de Valence, pour leur mémoire commun intitulé « An Integrated Notional Defined Contribution (NDC) Pension Scheme with Retirement and Permanent Disability » (« Un régime de retraite à cotisations définies fondé sur le principe des comptes notionnels offrant une couverture supplémentaire d’incapacité permanente »). Le deuxième prix été attribué à Juan Guillermo Rusinque, de l’université de Barcelone, pour son mémoire « Análisis de la retención y de la supervivencia en compañías aseguradoras: Un caso práctico » (« Analyse de la rétention des clients et de la continuité des affaires dans les compagnies d'assurance : Etude de cas »). Le jury a par ailleurs remis une mention spéciale à Juan Espejo, de l’université de Barcelone, pour son mémoire « Provisiones Técnicas de Prestaciones. El Método Chain Ladder estocástico desde un punto de vista práctico en Solvencia II » (« Provisions techniques des prestations. La méthode stochastique Chain Ladder du point de vue pratique de Solvabilité II »).
 
Le 4 décembre à Paris, en France, Denis Kessler et André Lévy-Lang, Président de l’Institut Louis Bachelier et Président du jury, ont remis les prix de l’actuariat pour la France, en partenariat avec l’Institut des actuaires. Erwan Koch, de l’Institut de science financière et d'assurances (ISFA), s’est vu attribuer le prix des Jeunes docteurs pour sa thèse intitulée « Outils et modèles pour l’étude de quelques risques spatiaux et en réseaux : application aux extrêmes climatiques et à la contagion en finance ». Sandrine Mouret et Sylvain Detroulleau, de l’Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique (ENSAE), ont reçu le prix des Jeunes actuaires pour leur mémoire commun intitulé « Modèle ALM : Apport de la Logique Floue dans la modélisation des comportements ». 
 
Le 11 décembre à Milan, en Italie, le professeur Ricardo Ottaviani, professeur à l’université La Sapienza à Rome, Président de l’Institut italien des actuaires (Istituto Italiano degli Attuari) et Président du jury, a remis les prix pour l’Italie. Renzo Cermenati, de l’université catholique du Sacré-Cœur de Milan, et Carmine Antonio Pirozzi, de l’université du Sannio de Bénévent, ont été récompensés pour leurs mémoires respectivement intitulés « L’impatto delle politiche riassicurative nel calcolo del Reserve Risk e del Counterparty Default Risk nella Standard Formula di Solvency II » (« Les conséquences des stratégies de réassurance sur le risque de réserve et le risque de contrepartie dans la formule standard de Solvabilité II ») et « Politiche riassicurative ottimali nelle assicurazioni danni » (« Les stratégies de réassurance optimales en assurance Non-Vie »).
 
 
Pour consulter l’ensemble des mémoires et des thèses primés, consultez les pages dédiées au soutien du Groupe à la science actuarielle sur notre site : http://www.scor.com
 

 

Contact

Marie-Laurence Bouchon

Group Head of Communications

+33 (0)1 58 44 75 43

mbouchon@scor.com

 

Ian Kelly

Head of Investor Relations

+44 203 207 8561

ikelly@scor.com