27juil16

Communiqué de presse

Groupe

SCOR enregistre un résultat net d’EUR 275 millions au premier semestre 2016, confirmant ainsi la solidité de son modèle économique

Résultats du second semestre 2016.

Au premier semestre 2016, SCOR continue d’enregistrer de solides résultats. La rentabilité technique et le résultat net enregistrés par le Groupe démontrent la capacité de SCOR à absorber les chocs survenus au cours du semestre écoulé : une sinistralité élevée en matière de catastrophes naturelles, les résultats du référendum au Royaume-Uni qui ont conduit au Brexit, ainsi que la persistance de taux d’intérêts bas et d’un cycle baissier dans la branche P&C.
 
  • Les primes brutes émises atteignent EUR 6 735 millions au premier semestre 2016, en hausse de 5,9 % à taux de change constants par rapport à 2015 (+3,7 % à taux de change courants), avec :
     
  • une forte contribution de SCOR Global Life, qui enregistre des primes brutes émises d’EUR 3 934 millions au premier semestre (+10,2 % à taux de change constants et de +8,3 % à taux de change courants) ;
  • des primes brutes émises de SCOR Global P&C en hausse de 0,6 % à taux de change constants (-2,0 % à taux de change courants), qui s’élèvent à EUR 2 801 millions au premier semestre 2016 et d’excellents renouvellements en juin et juillet 2016.
     
  • SCOR Global P&C enregistre une forte rentabilité technique au premier semestre 2016 avec un ratio combiné net robuste de 93,8 %, malgré une sinistralité élevée en matière de catastrophes naturelles au deuxième trimestre 2016 dans l’ensemble des branches d’activités et des régions du monde, et une libération de réserves à hauteur de EUR 40 millions, soit 1,6 point du ratio combiné du premier semestre 2016.
  • SCOR Global Life enregistre une marge technique élevée de 7,1 % au premier semestre 2016, continuant de dépasser l’hypothèse du plan « Optimal Dynamics » d’une marge technique de 7,0 %.
  • SCOR Global Investments dégage un rendement des actifs élevé de 3,1 %, supérieur à l’hypothèse émise dans le plan « Optimal Dynamics », dans un environnement incertain et de taux d’intérêt extrêmement bas, tout en maintenant un positionnement prudent de ses placements dans un contexte de forte de volatilité des marchés financiers.
  • Le résultat net du Groupe atteint EUR 275 millions au premier semestre 2016, soit une baisse de 15,9 % par rapport au premier semestre 2015, en raison d’une forte sinistralité en matière de catastrophes naturelles et dans un environnement macroéconomique difficile. Le taux de rendement annualisé des capitaux propres (ROE) atteint 8,9 % au premier semestre 2016 soit 881 points de base au-dessus du taux sans risque1
  • Les fonds propres atteignent EUR 6 282 millions au 30 juin 2016 contre EUR 6 363 millions au 31 décembre 2015 après le versement d’EUR 278 millions de dividendes pour l’année 2015, soit un actif comptable par action d’EUR 33,79 au 30 juin 2016.
  • Le ratio d’endettement financier de SCOR s'élève à 31,8 % au 30 juin 2016, soit un niveau temporairement supérieur au plafond prévu dans le plan « Optimal Dynamics » et s’élèvera à 25,5 %2 à la suite du remboursement anticipé des deux dettes arrivant à échéance au troisième trimestre 2016. Ce ratio reflète également le placement, effectué en mai 2016, de titres subordonnés à durée déterminée sur le marché de l’euro pour un montant de EUR 500 millions avec un taux d’intérêt de 3,625 %.
  • Le ratio de solvabilité estimé de SCOR au 30 juin 2016, ajusté en vue du remboursement anticipé des deux dettes arrivant à échéance au troisième trimestre 2016, s’élève à 210 %3, dans la fourchette optimale comprise entre 185 % et 220 % prévue dans le plan « Optimal Dynamics ». 

Denis Kessler, Président-Directeur général de SCOR, déclare : « Au premier semestre 2016, SCOR prouve une nouvelle fois sa capacité à absorber les chocs grâce à la forte diversification de son activité. En dépit du nombre important de catastrophes naturelles survenues lors du premier semestre 2016 et des incertitudes politiques issues du référendum au Royaume-Uni, SCOR continue de dégager des résultats solides. Le Groupe poursuit son développement global au premier semestre 2016, et chacune des deux divisions Vie et P&C dégage une rentabilité technique élevée. SCOR Global Investments parvient à générer un rendement élevé des actifs au premier semestre malgré des taux d’intérêt extrêmement faibles. Avec ces résultats, SCOR atteint pleinement les objectifs fixés dans son plan « Optimal Dynamics ». Le Groupe prépare actuellement son nouveau plan stratégique, qui sera présenté lors de la Journée Investisseurs de SCOR le 7 septembre prochain. »
 
 

1 Taux sans risque à trois mois.

2 Le ratio d’endettement financier ajusté s’élèvera à 25,5 %, à la suite du remboursement des dettes subordonnées de CHF 650 millions et de EUR 257 millions arrivant à échéance de remboursement au 3e trimestre 2016.

3 Le ratio de solvabilité estimé de 210 % au premier semestre 2016 a été ajusté afin de tenir compte du remboursement attendu des deux dettes arrivant à échéance de remboursement au 3e trimestre 2016 (EUR 257 millions de titres super subordonnés, au taux fixe de 6,154 %, remboursables en juillet 2016 et CHF 650 millions de titres subordonnés à durée indéterminée, au taux fixe initial de 5,375 % puis variable, remboursables en août 2016). Le ratio de solvabilité estimé tel que fondé sur les dispositions de Solvabilité II s’élève à 230 % au 30 juin 2016. 

 

Contact

Marie-Laurence Bouchon

Group Head of Communications

+33 (0)1 58 44 75 43

mbouchon@scor.com

 

Ian Kelly

Head of Investor Relations

+44 203 207 8561

ikelly@scor.com